UNE INTERVIEW D’ALAIN BENTOLILA

(Septembre 2005)

Alain Bentolila est professeur de linguistique à l’Université Paris V-Sorbonne, et conseiller scientifique de l’Observatoire national de la lecture et de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme. Directeur de collection aux Éditions Nathan, il est également l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels ” Tout sur l’école ” (Ed. Odile Jacob, 2004).

De quels chiffres disposons-nous pour connaître le problème de l’illettrisme en France ?

Les chiffres à prendre en compte sont ceux émanant de la Journée d’appel et de préparation à la Défense, qui remplace le service militaire. A cette occasion, tous les jeunes gens et jeunes filles âgés de 17 à 19 ans sont soumis à des tests. Les derniers chiffres, qui datent de 2002-2003, font état de 11,6% de ces jeunes ” en difficultés inégales de lecture “. Cela recouvre une vaste gamme de difficultés, depuis l’analphabétisme (difficulté à déchiffrer un mot qui n’a encore jamais été lu) jusqu’à la difficulté à tirer le sens d’un texte de 15 lignes. L’analphabétisme concerne 0,9% de ces jeunes gens et jeunes filles, qui ont tous pour point commun de se trouver en difficulté sociale du fait qu’ils maîtrisent mal la lecture et l’écriture. C’est cela l’illettrisme.
Par ailleurs, ce chiffre de 11,6% est une moyenne ; il y a en réalité une forte proportion de garçons – 14,5% – contre à peine plus de 8% de filles. L’écart entre filles et garçons est encore plus fort lorsqu’il s’agit des 0,9% de jeunes analphabètes : 84% sont des garçons et seulement 16% des filles.
Ajoutons que par rapport aux autre nations européennes, nous ne sommes pas dans les meilleurs : la Finlande – et avec elle les pays du Nord – a environ 4,5% de jeunes en difficultés de lecture, l’Allemagne 10,5% ; la Grande-Bretagne en a autant que la France et l’Espagne davantage.


Le Monde diplomatique

> novembre 2001 > Pages 10 et 11

LA FABRIQUE DE L’ENFANT « POST-MODERNE »

Malaise dans l’éducation

Par Dany-Robert Dufour, Directeur de programme au Collège international de philosophie, Paris.

La réflexion constitue-t-elle une entrave à la consommation qui exige des individus sans repères ? Déjà la télévision généralise dès l’enfance la confusion entre le réel et l’imaginaire, le moi et l’autre, la présence et l’absence. Est-ce désormais à l’école qu’il reviendrait d’achever le travail en imposant partout la forme du talk-show télévisé, de l’« inter-réaction » préférée à la réflexion et à l’instruction ? Certains éducateurs semblent en tout cas estimer que les préférences des élèves-consommateurs se valent pour peu qu’ils célèbrent chacun à sa manière le culte de la marchandise.


Le Monde diplomatique

ETTE UTOPIE, EN VOIE DE RÉALISATION, D’UNE EXPLOITATION SANS LIMITE

L’essence du néolibéralisme

Par Pierre Bourdieu
Sociologue, professeur au Collège de France.

LE monde économique est-il vraiment, comme le veut le discours dominant, un ordre pur et parfait, déroulant implacablement la logique de ses conséquences prévisibles, et prompt à réprimer tous les manquements par les sanctions qu’il inflige, soit de manière automatique, soit – plus exceptionnellement – par l’intermédiaire de ses bras armés, le FMI ou l’OCDE, et des politiques qu’ils imposent : baisse du coût de la main- d’œuvre, réduction des dépenses publiques et flexibilisation du travail ? Et s’il n’était, en réalité, que la mise en pratique d’une utopie, le néolibéralisme, ainsi convertie en programme politique, mais une utopie qui, avec l’aide de la théorie économique dont elle se réclame, parvient à se penser comme la description scientifique du réel ?


Illettrisme: l’Europe doit agir – Marie-Thérèse Hermange, rapporteur, MEP.

Récemment encore, il était admis que les pays développés n’avaient pas de problème d’illettrisme, en raison de la scolarité obligatoire. Or, le Rapport sur la lecture et l’écriture à l’ère de l’information publié en juin 2000 par l’OCDE révèle que l’analphabétisme est bien une réalité. Le Rapport d’initiative de Marie-Thérèse Hermange (PPE-DE, RPR, F), Vice-Présidente de la Commission des Affaires sociales et de l’Emploi du Parlement européen, vise à obtenir au niveau européen des actions conjointes pour que la lutte contre l’illettrisme fasse partie intégrante des programmes transversaux de lutte contre l’exclusion sociale et soit prise en compte horizontalement dans toutes les politiques communautaires “La lutte contre l’illettrisme n’est pas seulement un défi lancé aux pédagogues ou aux instituteurs, mais à tous les citoyens. Je propose donc la mise en place d’une méthode ouverte de coordination en matière de lutte contre l’illettrisme entre les États membres, pour compléter les plans nationaux pour l’inclusion sociale”. Intervention en session plénière :


Neuf pour cent des adultes de 18 à 65 ans souffrent d’illettrisme en France, selon une étude de l’Insee rendue publique vendredi 7 octobre. Un niveau “légèrement supérieur” à celui mis en évidence lors des enquêtes antérieures, qui estimaient le nombre d’illettrés à environ 2,3 millions de personnes, souligne Fabrice Murat, qui a dirigé l’étude.


Société

Pour 9% des Français, on peut parler d’illettrisme

Par Ludovic BLECHER


Fabrice Murat est le chercheur de l’Insee qui a dirigé l’enquête sur l’illettrisme en France publiée vendredi matin. Il parle d’une situation «préoccupante» pour 12% des Français.

vendredi 07 octobre 2005 (Liberation.fr)


L’Express du 29/01/1998

Gisèle Gelbert
L’illettrisme, ça se soigne !


propos recueillis par Sylvie O’Dy

L’illettrisme est un problème majeur de la société française, frappant, à des degrés divers, plusieurs centaines de milliers de personnes. Le Dr Gisèle Gelbert présente ici une approche originale de ce mal énigmatique. Cette neurologue, qui publie Lire, c’est aussi écrire (Odile Jacob), explique qu’un certain nombre de malades de la lecture souffrent d’un trouble du fonctionnement cérébral proche de l’aphasie. Un désordre qui toucherait des dizaines de milliers de personnes et que l’on peut dépister et guérir…

—————————————————————————–

L’Express du 14/01/1993

Le devoir d’ingérence

par Georges Dupuy et Jean-Michel Demetz

Incapacité à séparer les mots, difficulté à fixer l’attention sur un texte, méconnaissance de la ponctuation: entre 10 et 15% de Français, pourtant passés par l’école, sont illettrés. Des militaires aux associations, les actions se multiplient pour les aider à tourner la page. A quand un plan Marshall de l’éducation?

Illettrés ou analphabètes ?

Illettrisme
Situation de chacun de ceux qui, ayant souvent vécu, quelquefois de manière cumulée, des situations collectives ou personnelles difficiles, n’ont pu enraciner les connaissances qu’ils ont acquises à l’école (sens de l’écrit, aisance de l’expression, logique du raisonnement et repères dans l’espace et le temps).

Analphabétisme
Situation des personnes n’ayant jamais été, ou très brièvement, confrontées à l’apprentissage d’un code écrit ou d’une langue.

—————————————————————————–

L’Express du 17/10/2002


Alain Bentolila
Il existe en France une inégalité linguistique


propos recueillis par Dominique Simonnet

Le chiffre est lourd, honteux, indécent: plus de 1 Français sur 10, entre 17 et 25 ans, ne sait ni lire ni écrire correctement. 1 Français sur 10, estimation basse! Ce handicap les enferme dans un véritable ghetto social et conduit à l’exclusion, à la révolte, parfois à la violence. Pourtant, ces citoyens-là ont un cerveau comme les autres, et ils ont passé douze années à l’école! Qui est responsable? En conclusion des Entretiens Nathan, organisés le week-end dernier à la Sorbonne en partenariat avec L’Express, le linguiste Alain Bentolila s’en prend aux pédagogues qui ont renoncé à leur mission et aux démagogues qui s’extasient devant la pseudo-culture des cités…

—————————————————————————–

L’Express du 19/12/1996


Le rapport de l’OCDE
L’illettrisme honteux


par Guillaume Malaurie

Selon un rapport de l’OCDE, 40,1% des Français de 16 à 65 ans éprouvent de grandes difficultés à lire. Plutôt que d’affronter le problème, les pouvoirs publics préfèrent caviarder ce texte. Et ne plus répondre aux questionnaires internationaux…