Naissance de la notion de Réel chez Jacques Lacan, par Charley Supper

Home   /   Naissance de la notion de Réel chez Jacques Lacan, par Charley Supper

Le Réel de Lacan :

 

Lacan invente la version définitive de la notion de Réel (qui deviendra le Réel de Lacan ) dans son séminaire “L’identification” où il parle sans cesse du retournement et de l’inversion et surtout d’une phrase extraite de Kant où il est question de : “Ein leerer Gegenstand ohne Begriff(Un objet le plus vide de concept sans saisie possible avec la main).

Il en parle aussi dans “Le Sinthome“, (p.93 dans l’édition de l’association freudienne)

Mettant en pratique ce dont il parle, peut-être même sans s’en rendre compte (pourquoi pas !), il part de l’adjectif allemand “leer” et il le retourne (comme il l’a fait avec l’algorithme saussurien s/S dont il a fait S/s), ou l’inverse pour en faire le Réel, concept dont il ne se départira plus.

Leer : qui signifie en allemand : vide, inoccupé, vacant (fig. : vide de sens)

Leerer : qui est un superlatif et signifie : “le plus vide

Je ne suis pas sûr qu’il s’en soit rendu compte même si, toujours, Lacan appliquait à son discours ce dont il parlait ou qu’il était en train d’élaborer.

Leer après inversion ou retournement devient réel

 

Traduction des mots allemands employés par Kant :

 

Der Begriff : Le concept, idée, notion.

Begrifflich : adj. abstrait.

 

Der Gegenstand : L’objet (fig. :objet, sujet, matière).

Gegenstandlos : sans objet, superflu.

Gegenständlich : adj. concret, clair, objectif.

 

Die Leerheit : le vide, l’inanité.

Die Leerung : la vidange, l’évacuation, le vidage, la levée (postale)

Leer : (adj.) : vide, inoccupé, vacant (fig. : vide de sens)

Leeren : (verbe): vider, évacuer qqch.

 

Le Réel de Lacan est en opposition et en contradiction avec le réel de la science.

—————————–

Le Réel de Lacan – Domaine de la Trinité où les choses peuvent être en même temps là et pas là !

C’est un lieu symbolique où jamais aucun humain n’a, n’a eu, ni n’aura accès. C’est un endroit vide et sans fond où, sous le signe de l’éternité, se trouvent représentés en creux l’Unité et l’Infini, comme à l’encre sympathique sur un support d’absence.

C’est là qu’est écrit le nom de Dieu.

C’est un trou toujours déjà vide de tout temps dont découle l’efficacité des effets du discours de chacun à condition qu’il ait bien voulu franchir le seuil de la mort (ou castration) symbolique.

C’est l’endroit où se trouvent archivés à foison tous les outils nécessaires à l’exercice de l’art. C’est la demeure des trois grands “A” : L’Art, l’Autre et l’Amour.

On y trouve en nombre infini, toutes les lettres nécessaires à l’écriture d’un roman… Plus vous en utilisez, plus il y en a !

C’est l’endroit où l’infini (comme le hasard) est saisi dans sa négation, comme un infini qu’il n’y a pas.

Mais le fait de le citer même dans sa négation le fait exister comme lorsqu’on dit le centaure. Chacun sait qu’il a deux bras et quatre pattes et pourtant cela n’existe pas !

—————————–

Le Réel de la Science – Domaine du binaire où les choses sont ou là ou pas là !

C’est un comble pourrait-on dire car c’est le même trou que le réel de Lacan, mais saisi seulement sur le mode imaginaire dans une tentative follement pathologique de le combler, sans tenir compte que ce mode d’abord du trou débouche sur l’addiction. Plus on le comble plus il se multiplie. L’invention d’un vaccin crée plusieurs maladies nouvelles.

L’infini s’y trouve être l’endroit que la science cherche à combler.

Cela s’appelle la folie !

Index des formules lacaniennes dans le Séminaire : “L’identification” (1961-1962)

La pagination ci-dessous, renvoie à l’exemplaire de “l‘Identification” extrait de Pas Tout Lacan” >>> (à télécharger sur le site de “L’école lacanienne de Psychanalyse” dans le dossier : “Pas Tout Lacan“).

 

Au sujet de la phrase de Kant : “Ein leerer Gegenstand ohne Begriff”

Pages :

150-156-157-211

Le retournement

Pages :

107-128-147-187-194-216-229-270-299-307-311-312-343-344-347-365-403

L’inversion

Pages :

57-80-97-107-11-114-188-204-216-228-231-237-243-245-247-249-252-256-260-287-298-299-

307-312-315-322-323-329-355-356-364-376-391-417

Le réel

Pages :

24-26-31-36-37-52-57-64-65-67-68-70-72-83-89-196-199-224-244-247-264-266-267-282-286-

287-291-297-304-305-309-310-315-316-317-318-319-344-350-362-393-394-400-404-409-410-411

 

———————————-

 

 

Faubourg du Temple, 12 février 2003 Charley Supper

 

 

“Naissance de la notion de Réel chez Jacques Lacan” by Charley Supper est mis à disposition selon les termes de
la licence Creative Commons Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à : Lituraterre-Droit de_reproductions

 

REGROUPEMENT DES TEXTES SUR L’AMOUR

REGROUPEMENT DES TEXTES SUR L’AUTRE

REGROUPEMENT DES TEXTES SUR LA MORT SYMBOLIQUE

REGROUPEMENT DES TEXTES SUR LA SEXUATION

REGROUPEMENT DES TEXTES SUR LE SIGNIFIANT

REGROUPEMENT DES TEXTES SUR LA TOPOLOGIE

 

Pour ceux qui nous ont rendu visite il y a peu, voici les dernières pages mises en ligne :
La répétition de Freud à Lacan : “Répéter : destin du sujet et voie du désir”, par Evelyne Hurtado
L’écriture féminine : Un barrage contre la folie maternelle ?, par Mélanie Berthaud (Pdf)
Art-thérapie et illettrisme, par Alain Caucat (art-thérapeute)
Une lecture de “Lituraterre” par Marie-Hélène Roch
Plaisir de lire, plaisir d’écrire, par Liliane Fainsilber
Les trois métaphores du symptôme dans la phobie, l’hystérie et la névrose obsessionnelle, par Liliane Fainsilber
Mécroissance et libido, par Dany-Robert Dufour (Mp3)
Le malheur merveilleux : La souffrance à l’œuvre, par Véronique Elfakir
Réflexions sur le mensonge, par Alexandre Koyré – 1943
Le territoire de la phobie, par Jean-Michel Vappereau (Pdf)
Historique de l’invention du Zéro (Pdf)
Approche du nœud borroméen, par Charley Supper
Les jeunes les plus fragiles encore une fois oubliés des politiques publiques, par Nicole Haccart
Article sur le texte : “La droite Infinie” de Jean-Michel Vappereau
D’où vient l’illettrisme chez les personnes sourdes, de Marie-Thérèse L’Huillier
Lecture et écriture : N’est lisible que ce qui trouve son écriture après coup, par Jean-Michel Vappereau
Les non dupes errent, Séminaire du 9 avril 1974, de Jacques Lacan
Lacan et la géométrie. (Réponse) d’Alain Cochet
La vie est un (men)songe, par René Lew
Délirons avec les lettres de l’alphabet, par Charley Supper
Nouvelle approche de l’étude de la topologie des variétés de dimension 3 (Séminaire Bourbaki) par Gérard Besson (Pdf)
L’être séparé……., par Charley Supper
Liste de nos articles en français sur le site
Logique spéculaire et sexuation, du mathématicien René Guitart (Pdf)
Comment lire un texte nouveau – un exercice de lecture topologique, par Charley Supper
La métaphore du nom-du-père comme envers du Narcissisme (involution entre les formules de la sexuations et les tours du dire au dit dans l’Étourdit), par Jean-Michel Vappereau – (Pdf)
Extrait du texte “l’Etourdi” de Lacan : “Qu’on dise reste oublié…”
La Droite Infinie, par Jean-Michel Vappereau
Forme grammaticale et forme logique, de Bertrand Russell
Texte “Joyce le Symptôme”, de Lacan
Transcription du texte “Lituraterre” de Lacan (à partir de l’enregistrement de la séance du 12 mai 1971)
Les textes de Lacan : où les trouver ? – Textes et Séminaires de Lacan

Posted in FR

Newsletter

Articles récents

Catégories