Un tore n’a de trou, central ou circulaire, que pour qui le regarde en objet, non pour qui en est le sujet.

Le site de Jacques Siboni est destiné aux psychanalystes et aux chercheurs qui utilisent la topologie appliquée à la psychanalyse dans les textes de Lacan. Cette index renvoie aux textes de Lacan.

Le sujet n’est rien que le trou par quoi tout Autre est séparé de la jouissance.

La sexualité fait trou dans le réel.

La topologie qui commande la coupure interprétative est celle de la coupure dans une bande de Moebius.

Le désir fait son lit de la coupure signifiante où s’effectue la métonymie.

L’homme pense de ce qu’une structure découpe son corps.

Le désir fait son lit de la coupure signifiante où s’effectue la métonymie.

La plus forte coupure dans le discours est la barre entre signifiant et signifié.