Le Signifiant : Quelques textes sur le signifiant

Le signifiant lacanien : (Extraits du site : école-lacanienne.net : « Pas-Tout Lacan ») : « La psychanalyse est une expérience qui se situe dans le champ de la parole et qui, à ce titre, commande un examen du langage lui-même en ses éléments constitutifs: les signifiants.

Le signifiant « Europe » : par Charley Supper – « J’ai toujours pensé qu’on ne pouvait utiliser impunément un signifiant plutôt qu’un autre. On n’appelle pas son magasin « Attak » sans que la fonction autonome du signifiant aille son chemin toute seule, indépendamment de la volonté de celui qui l’emploie ». C’est ça, le signifiant, une fonctionnalité !

Le signifiant « Lituraterre«  : de Lacan : « Ce mot Lituraterre que j’ai inventé, se légitime de l’ Ernout et Meillet comme il y en a peut-être ici qui savent ce que c’est, c’est un dictionnaire étymologique du latin qui n’est pas trop bêtement fait. Cherchez à « lino », « litura », vous trouverez, et puis « liturarius » ; il est bien précisé que ça n’a rien à faire avec « littera », la lettre ».

Le signifiant « s’en tirer » : de Charley Supper : « La définition du signifiant est qu’il se présente sous les auspices conjugués du binaire et du trinitaire. C’est-à-dire qu’on a les deux versants simultanés du signifiant ; le versant imaginaire et le versant symbolique. C’est un binaire trinitarisé ».