LITURATERRE

      Groupe psychanalytique européen de recherche et de formation sur  :  les causes de l'illettrisme

Accueil

Lutte contre l'illettrisme > Prévention de l'illettrisme > Illettrisme mathématiques psychanalyse et topologie :

 

Se "calculer",  de Charley Supper - "Il me semble que pour pouvoir faire face à l'apprentissage du "calcul", il faille, déjà à cinq ou six ans, n'avoir pas refusé un certain abord sexuel du monde..."

 



Lettre mensuelle


ADHÉRER

Nous contacter


Clinique de l'illettrisme


Mentions légales-Droits reproduction


 

Se calculer


De même que lors de mon intervention sur l'écriture et sur la lecture, j'emploierais le mot calcul sous sa forme de verbe pronominal conjugué à la troisième personne : "se calculer".

C'est une formulation que l'on entend fréquemment de nos jours. "Cette nana là, j'la calcule bien"..."mon prof il est zarbi, j'le calcule pas..."...

La troisième personne de ce mode réfléchi du verbe me semble intéressante en ce qu'elle présente l'avantage de faire apparaître le point de vue sexuel d'où on se place pour parler.
On dit :

  • s'exprimer

  • s'extasier

  • s'exhiber

  • s'exposer.....etc...etc...

La troisième personne "il" est déjà un stade particulier de l'élaboration du discours puisque son usage chez l'enfant correspond à l'apparition pour lui de la perspective, c'est à dire de la dimension trois.
Dimension trois qui est déjà une première accroche au symbolique.
On n'est plus, à ce stade de l'élaboration du discours ou du langage, dans le pure binaire du "moi et toi" qui prête à de si fréquentes confusions, à commencer par des formulation aussi ambiguës que : "moi ma mère, elle fait bien la cuisine ", formulations où l'enfant marque ainsi la non- rupture de son lien imaginaire à l'autre non symbolisé.

 

Cependant, ce mode (ou plutôt cette mode, on voit bien que cela joue sur le genre : Il ou Elle?) de se calculer me semble être un mode resté au stade imaginaire, c'est à dire binaire de l'appréhension du monde (dans les deux sens de mot appréhension).
C'est aussi la marque d'une impossibilité d'appréhender l'autre sous une forme ne présentant pas un danger immédiat de disparition de soi-même.
A ce stade, c'est :"moi ou toi" et pas encore "moi ou lui"



Il me semble donc que pour pouvoir faire face à l'apprentissage du "calcul", il faille, déjà à cinq ou six ans, n'avoir pas refusé un certain abord sexuel du monde.
Je dis "sexuel" évidemment pas du côté de la chose gaillarde, mais du côté de ce que le fait sexué chez un humain se traduit par la possibilité de symboliser le monde dans lequel il baigne.
Ainsi, de même que pour la lecture l'enfant devra affronter la Lettre en plus de l'apprentissage des petites lettres de l'alphabet , pour ce qui est du calcul, il devra se faire sujet du Chiffre en plus de devoir apprendre à manier les premiers chiffres.
Il ne pourra y faire face aisément que comme sujet sexué, a défaut de quoi le calcul ou les maths seront pour lui du domaine de la torture ou de la folie en tant que domaine auquel il n'aura pas accès.



Que sont ces notions de Lettre et de Chiffre?
Nous connaissons tous les lettres de l'alphabet: a, b, c, d, e, f, ...etc.., mais peu d'entre nous ont conscience de ce qu'est un "a" du côté de la Lettre.
Sa fonction de Lettre est de n'être ni un b, ni un c, ni aucune des autres lettres de l'alphabet.
Cette fonction de Lettre de chacune des lettres de l'alphabet est la même pour toutes les petites lettres que nous utilisons pour écrire.
Chacune a pour particularité de n'être aucune des autres lettres.

 

La fonction de Chiffre des nombres que nous utilisons est proche de la fonction de la Lettre ,mais différente en ce sens que "chiffre" vient de l'arabe "siffer" qui signifie zéro, c'est à dire le vide d'aucun chiffre (au sens français), le symbole de l'absence de chiffre.
Une présentification de l'absence.

A tel point qu'un monsieur célèbre il y a quelques années (qui sans doute n'était pas au fait de tout cela) et qui s'appelle Michel Siffre n'a pu trouver d'autre destinée que de, pendant toue sa vie, hanter les gouffres de toute la planète .

 

Mais le vrai sens symbolique du Chiffre, on le trouve dans ces institutions qui s'occupent d'espionnage. On disait dans le temps "Le deuxième bureau".
Eh bien dans ces services d'espionnage il existe un service spécial qui s'appelle "Le Chiffre" et qui a pour but de chiffrer, c'est à dire de coder la Lettre des messages envoyés à l'étranger afin que personne ne puisse en prendre connaissance sans avoir le code.

 

C'est ce qui fait la différence entre les petites lettres (ou les nombres) et la Lettre (ou le Chiffre).
Dans le cas de l'espionnage, même si vous avez toutes les petites lettres du message envoyé, vous ne pourrez rien en faire sans le code du chiffrage.

 

Le chiffre est un être mathématique, ça peut être une lettre (x, y).
Le Chiffre n'est pas loin d'être une ombre du nombre.

Vous voyez, on retrouve à nouveau cette problématique des genres. On dit une ombre et un nombre.

 

En arabe et en hébreux, c'est plus facile de faire la différence car la Lettre (ou le Chiffre) se cache dans les petites lettres (ou nombres) de l'alphabet (ou entiers réels) et une même lettre aura un sens diffèrent selon la place qu'elle occupera dans le mot ou dans la phrase.

 

On retrouve une trace de ça chez nous dans le fait que ce que nous appelons les entiers réels, c'est à dire la liste des nombres auxquels nous avons accès par le calcul, est une liste bornée, limitée.
L'ensemble des entiers réels est un ensemble borné parce que la liste qu'on en peut faire comporte un trou.
Ce trou est occupé par la place du dernier des nombres entiers finis qui est une place vide, cifr (un siffer), zéro, le vide de nombre, car personne ne peut citer ce dernier nombre sans immédiatement se faire ridiculiser par quelqu'un qui y rajoutera ne serait-ce que seulement "+1".
On ne peut citer ce dernier chiffre de la liste, c'est une place vide, place vide qui est le lien, la contrepartie de la consistance des nombres de la liste;

 

Le Chiffre est toujours symbolique alors qu'un nombre peut être imaginaire comme le couple (x, y) représentant un point d'une courbe pour une valeur "x" et "y".
En résumé, le chiffre peut être plusieurs choses :

Soit un symbole, c'est à dire un être mathématique (x, y, 1/2) - Symbole venant du grec "symbolon" qui était au départ un artifice pour ne pas payer deux fois le même ouvrier sur un chantier important. Le contremaître cassait un éclat de poterie en deux, en donnait une moitié à chacun des ouvriers qu'il embauchait et il ne payait que ceux qui présentaient en fin de chantier une moitié de morceau de poterie correspondant à un des morceaux en sa possession.

Soit 0, ("sifr", en arabe),-

Soit le résultat d'un chiffrage codé, dissimulé - A Athènes, pour envoyer des messages sans que l'ennemi ni le messager ne puisse en prendre note, on rasait le messager, on lui gravait le message sur la tête et quand ses cheveux avaient repoussé, on l'envoyait porter le message.


Pour en revenir au calcul et terminer, je dirais que dans la conjugaison des verbes quelque chose est chiffré qui n'apparaît que lorsque je conjugue à la troisième personne du verbe réfléchi où se cache le sexuel d'où je parle, écris, lis et calcule.
Cette troisième personne fait référence à la différence entre les nombres ordinaux et les nombres cardinaux.


Il y a un moment où apparaît une forme ternaire de calculer, lorsque je peux envisager une unité comme non unique.
Ainsi, peut-être que
1 + 1 = 2 , mais seulement à la condition que "2" y soit aussi un "1".

 


                                                                                                 Charley SUPPER, le 17 juillet 2000

 

   
REGROUPEMENT DES TEXTES SUR L'AMOUR
REGROUPEMENT DES TEXTES SUR L'AUTRE
REGROUPEMENT DES TEXTES SUR LA MORT SYMBOLIQUE
REGROUPEMENT DES TEXTES SUR LA SEXUATION
REGROUPEMENT DES TEXTES SUR LE SIGNIFIANT
REGROUPEMENT DES TEXTES SUR LA TOPOLOGIE
   
   
   

Visitez aussi nos autres pages :

  ---------------------------------------
   
   
   
Quel Illettrisme ?    On confond souvent illettrisme, analphabétisme, retard scolaire, arriération mentale, dyslexie, mutisme
 
Un Autre discours sur l'illettrisme
 
Là où il est question d'illettrisme, par Christine Mercier - Chanvin
 
Un Autre regard sur l'illettrisme
   
L'Autre
 
Halte aux terminologies guerrières !  par Charley Supper
 
Notre Méthodologie
 
Les Outils de la Formation
 
Métaphore et Métonymie
 
Le continu et le discontinu
 

Forme grammaticale et forme logique, de Bertrand Russell

 
Le concept de Mixité, par Charley Supper
 
L'essence du néolibéralisme par Pierre Bourdieu
 
x De l'illettré, aux "milles êtres" du Tao, en passant par le "mille et tré" de Lacan, par Charley Supper
 
Les textes de Lacan : où les trouver ?  -  Textes et Séminaires de Lacan
 
Malaises dans le travail social : actes cliniques, institutionnels, politiques.  par Joseph Rouzel 
 
La violence de l’homogénéisation sociale, et de sa conséquence, l’acculturation,  par Pier Paolo Pasolini
 
L'Autre (grand Autre de la psychanalyse et de la Philosophie
 
Délirons avec les petites lettres de l'alphabet, par Charley Supper
 
"A" comme Amour ou comme l'Autre, par Charley Supper
 
Les aphasies, par Roman Jakobson
   
L'Éthique, de Spinoza  (à télécharger)
   
Le Gai Savoir, de Nietzsche (à télécharger)
   
Qu'est ce que la Topologie ?
 
Index des Termes de Topologie :  (Site de jacques Siboni)
 
Définition de la Topologie
 
La topologie lacanienne - Définitions
   
Topologie appliquée à la psychanalyse, à la linguistique et à l' illettrisme
   
Les principaux outils de la Topologie
 
Le réel du nœud de l'illettrisme, par Charley Supper
 
Topologie et Psychanalyse (1) - Définitions, D'après une lecture du livre de Nasio : Les yeux de Laure
 
Topologie et Psychanalyse (2) - Définitions, d'après une lecture de Jean-Paul Gilson: La topologie de Lacan
 
Illettrisme et Topologie
   
Une lecture du livre : "Lieux du sujet"  du topologue René Lavendhomme, par Giancarlo Calciolari 
 
Jacques Lacan, Jean-Michel Vappereau, Pierre Soury et Michel Thomé : Nœuds Borroméens et Bandes Möbius
 
Approche topologique de la sexuation symbolique,  par Charley Supper
 
La coupure signifiante en Topologie
 
La Mort Symbolique
   
Le Trou ( en topologie)
   
L'être séparé......., par Charley Supper
   
Le concept de mixité
   
Se donner un genre
 
Le racisme
 
La Sexuation
 
Rapport du vide et du plein
 
L'amour du tout aujourd'hui (Topologie En Extension) Jean-Michel Vappereau
 
L'Amour et la Mort,  par Charley Supper
 
Lecture, Eros et Thanatos  par Charley Supper
 
Entre Amour et Barbarie : La Coupure signifiante, par Charley Supper
   
  Le signifiant
   
  Qu’est-ce que le signifiant ?, (extrait de "Le langage inconscient et le signifiant"), par Guy Massat
   
  Le Signifiant dans "L'instance de la Lettre" de Lacan
   
  Métaphore et Métonymie
   
  Le signifiant "Europe"
   
  Le signifiant "Lituraterre"
   
  Le signifiant lacanien
   
  Le mensonge de l'illettrisme
   
  Qu'on dise reste oublié, par Charley Supper
   
  L'illettrisme et la coupure signifiante
   
  Le caractère de la lettre, par Charley Supper
   
  Sexué oui-Sexué non
   
  Les désarrois de l’individu-sujet, par Dany-Robert Dufour
   
  ILLETTRISME ET SEXUATION - Livre Essai de Charley Supper
   
  Article sur le livre de Charley Supper: "Illettrisme et Sexuation", par Giancarlo Calciolari
   
  Lecture des formules de la sexuation  1 - Formules Kantiques de la Sexuation, par Jean-Michel Vappereau (PDF)
   
  Lecture des formules de la sexuation : 2 - Deux modes de ratages sexuels, par Jean-Michel Vappereau (PDF)
   
  Le caractère de la lettre, par Charley Supper
   
Extraits de textes de séminaires de Lacan
   
La Lettre 52 de Freud à Fliess
   
Illettrisme et lisibilité, Edito de septembre 2006 par Charley Supper
   
Le symbolique comme outil de passage de la dimension 2 à la dimension 3
   
Illettrisme et Différence, par Charley Supper
   
Jean-Michel Vappereau : Son œuvre, sa topologie
   
Illettrisme et politique, par Christine Mercier-Chanvin
   
Naissance de la notion de Réel chez Lacan - Lacan part des termes kantiens "Begriff" et "Gegenstand"
   
G. Frege, « Concept et objet », de Gottlob Frege
   
Frege et l’existence - Le verbe « exister » dans « Leo Sachse existe » est superflu, va de soi, et n’exprime aucun contenu...
   
Le Tractatus Logico-Philosophicus de Ludwig Wittgenstein
   
"Treize et Trois", Texte de Jean-Michel Vappereau sur le livre "L'œuvre claire" de Jean-Claude Millner
   
Transcription du texte "Lituraterre" de Lacan à partir de l'enregistrement de la séance du 12 mai 1971
   
Psychanalyse et Sciences, "du fondement du discours de l’analyse", par Jean Michel Vappereau
   
Réflexion philosophique sur le langage et «philosophie du langage».
   
"Chagrin d'école", de Daniel Pennac, à la lecture de la psychanalyse, par Marie-France Almas et Yves Anselmo
   
Topologie et Psychanalyse (1) - Définitions, D'après une lecture du livre de Nasio : Les yeux de Laure
   
Topologie et Psychanalyse (2) - Définitions,
   
Logique et Ontologie - Quine et Frege - http://julien.dutant.free.fr
   
Logique et Ontologie - La distinction entre sujet et prédicat - http://julien.dutant.free.fr
   
Logique et Ontologie - L’argument frégéen - http://julien.dutant.free.fr
   
Commentaire du texte de Huo Datung "L’inconscient est structuré comme l’écriture chinoise", par René Lew
   
La coupure signifiante
   
Le retournement de l'équateur, par Charley Supper
   
Illettrisme et retournement de l'Univers, Edito d'octobre 2006 par Charley Supper
   
Pourquoi des psychanalystes travaillant sur l'illettrisme s'intéressent-ils au discours politique, par Christine Mercier-Chanvin
   
Illettrisme et société - Textes récents
   
L'illettrisme et la presse : Quelques articles parus récemment sur l'illettrisme !
   
L'illettrisme et l'Europe
   
L'illettrisme et la coupure signifiante
   
La dégradation du climat social actuel n'est-elle pas en lien direct avec l’illettrisme ?
   
  Le vocabulaire guerrier de l'illettrisme
   
  Le Français Langue Étrangère (FLE)
   
  FLE : Apprendre le Français en ligne
   
FLE : Languageguide.org
   
Les outils de la formation
   
Dictionnaire de psychanalyse
   
Illettrisme - Le vide du sens, par Charley Supper
   
Zen et psychanalyse : Un article de Guy Massat (moine zen et psychanalyste)
   
  L’illettrisme, frontière de nos politiques éducatives et linguistiques, par Nicolas Gachon
   
  Transcription du texte "Lituraterre" de Lacan à partir de l'enregistrement de la séance du 12 mai 1971
   
  Mise à jour des dessins du texte de Jacques Lacan "Joyce le Sinthome", par Gérard Crovisier
   
Texte de "Joyce le Symptôme" de J. Lacan
   
Clinique de l'illettrisme  : Sexué-oui ou sexué non ?
------------
------------
----------------------------------
x
Participez au site, proposez vos textes !
x x
----------------------------------
------------
          ILLETTRISME  PSYCHANALYSE RECHERCHE
          LA TOPOLOGIE  CLINIQUE DE L'ILLETTRISME

ILLETTRISME

.         

ILLITERACY

         

ILLETTRISMUS

.        

.ILLETTERATISMO.

         

ΑΓΡΑΜΜΑΤΟΣΥΝΗ

   .    

.ILETRISMO.

 Copyright©Lituraterre 2003-2009 | webmaster | images de Charley Supper